Apprendre l'hébreu biblique

Etudier le nom, s'approcher du Verbe.
Apprendre l'hébreu biblique.

Étudier l'Ancien Testament - à savoir la Tora - écrit en hébreu biblique : une démarche en 3 temps

SANS CESSE SE QUESTIONNER

Que nous dit l'hébreu biblique ?

Ici et maintenant ?

Dans ce verset, ce mot, cette lettre de la Bible ?

Assurément beaucoup de choses et jusque dans les moindres détails du texte !

PLONGER DANS LE TEXTE ET...  SCRUTER

Pour découvrir la richesse de l'hébreu biblique, un petit bain est nécessaire !

Si cela peut paraître un peu aride au départ, cet apprentissage est un préalable qui, comme les gammes au piano, permet ensuite d'entrer dans la musique du texte.

Celui de la grammaire, de la conjugaison, de la syntaxe, de la morphologie et de la polysémie des mots hébreux. 


Et pour en savourer les multiples tonalités, une seule chose à faire : scruter avec finesse chaque élément du texte. Le mot "finesse" étant justement la signification même du mot דִּקְדּוּק (diqdouq) qui désigne, en hébreu, la "grammaire".


L'effort initial engagé pour apprendre les règles de construction de cette langue est alors très vite et 1 000 fois récompensé ! En effet, toute l'architecture de la Parole de Dieu repose sur des piliers : ceux de la grammaire.

AVEC DE BONS SOUTIENS, AVANCER !

Explorer les textes de l'Ancien Testament en hébreu est une sacrée aventure !

 

Seulement, elle nécessite quelques précautions pour bien commencer.            

 

                   Tout d'abord, pouvoir compter sur une enseignante engagée à vos côtés à chaque étape du chemin et qui, comme vous peut-être, a débuté sans aucune connaissance particulière en la matière mais... en ayant soif, très soif et de plus en plus soif !

 

                       Ensuite, pouvoir disposer d'une méthode d'apprentissage pédagogique vous permettant de progresser pas à pas, avec assurance et souplesse puisque le rythme des apprentissages s'adapte au vôtre, et non pas vous au rythme des apprentissages !

Pour cela, l'enseignement que je propose allie des cours particuliers ou en tout petits groupes, des supports d'apprentissage clairs, aérés et en couleurs - la loupe restera dans le placard ! - et la constitution, au fil des leçons,  de bons instruments de travail afin de disposer au plus vite de tout le nécessaire pour s'engager toujours plus dans l'exploration du texte de la Bible.

 

S'il s'agit d'être autonome par la suite, c'est en jouant ensemble avec des briques que je vous propose très concrètement de faire vos gammes ! 

« Si vous mettez un musicien débutant devant une fugue de Bach, il aura le sentiment, dès les premières mesures, d’insurmontables difficultés ; il lui semblera que le maître a voulu se jouer de lui et qu’avec une sorte de perversité maligne, il a rendu inaccessible ce qu’il aurait pu si aisément rendre facile, comme pour le dégoûter de la musique. Les savantes arabesques de la mélodie feront trébucher ses doigts et lui donneront l’impression du chaos. Un effort obstiné laissera ses mains torturées de lassitude.

S’il persévère cependant, tout cet ordre merveilleux, qui lui semblait hostile tant qu’il l’abordait du dehors, s’allégera en lui devenant intérieur. La mesure qui contractait ses muscles fera de ses doigts une vivante harmonie et ses mains, devenues musique, dérouleront joyeusement la lumineuse architecture des sons. Il exultera en cette rigueur qui lui apparaît du dedans, désormais, comme le souple équilibre d’un univers jaillissant.

Tout cette nécessité reste fluide et, loin de restreindre la liberté de l’âme, imprime à son rêve la cohérence d’une jubilation toute intérieure. Il comprend alors que les difficultés initiales signifiaient l’immensité du don et que la dureté de l’effort répondait à la qualité du progrès. Une musique qui ne lui eût rien demandé, ne lui eût donné. »

 

Maurice Zundel, L’Evangile intérieur

 

Marque et modèles déposés. עibrique ®

© Amélie Perrin 2019 - Tous droits réservés.